Le verger rassemble plus d’une centaine de variétés de fruitiers tropicaux originaires du monde entier. Il constitue un lieu d’acclimatation et d’expérimentation pour diversifier la production agricole locale. Dans les villages d’alentour sont surtout cultivées des espèces à croissance rapide (agrumes, bananes, goyaves, cacao…).  Il s’agit d’encourager et de faire comprendre aux populations locales les avantages du maintien et de l’amélioration de la biodiversité alimentaire.

La ferme biologique se veut être un exemple d’utilisation durable de la biodiversité.  Elle possède sa propre culture de café, de thé et de cacao. Une variété de plant de café a été offerte par le ministère de l’agriculture équatorienne. La récolte sera réservée à l’autoconsommation. A El Jardin de los Sueños,  il n’y a pas de production intensive pour la commercialisation.