El Jardin de los Sueños , le cheptel se compte sur les doigts d’une main. Son rôle n’est pas d’approvisionner notre cuisine en viande mais de contribuer à maintenir la diversité des milieux.

  • Un pâturage limité maintient une zone ouverte en forêt, préservant ainsi l’habitat de certaines espèces sauvages dont celui du râle de Colombie (Neocrex colombiana), oiseau à propos duquel les scientifiques ont encore de peu d’informations.
  • Leurs excréments sont incorporés aux fertilisants et au compost utilisés à la finca.
  • En nous permettant de travailler en traction animale, Zoé la mule et Martin le cheval contribuent à éviter le tassement des sols et préservent la finca des nuisances sonores.